LOST - Entrevue avec les Producteurs - Partie 1

Publié le par Cloclof31

Voici la première partie d'une très longue entrevue avec Damon Lindelof & Carlton Cuse.


Encore une grand merci à Tany du forum pour la traduction !  

 

Quelle attention avez-vous accordé aux réactions de l'épisode de la nuit dernière?

Carlton Cuse : Certains degrés. On a eu un peu du retour général. Nous essayons de ne pas être obsédés par toutes ces choses là. Donc nous avons un peu de sens.

Damon Lindelof : Ce n'est jamais vraiment la réaction auquel on s'attend. Nous savions que ce serait un épisode qui serait partagé. Nous parlions depuis le début de la saison de l'idée que de faire une série selon ces propres termes est que nous n'avons aucune excuses. C'est d'autant plus terrifiant si c'est une série mystère, car il y aura inévitablement des épisodes qui répondront à ces derniers. Ca a le potentiel d'effrayer, de terrifier, de faire ressentir de la haine aux gens. Ca allait être la saison où nous avions dit "Quelques étaient vos théories, notre présentation du finale de la saison pourra les réfuter, et nous sommes désolés si vous n'aimez pas le fait que vous ne n'avez pas obtenu le nom de MIB, mais vous ne l'aurez pas." Il y aura forcément des gens qui seront en colère, et c'est totalement justifié. En terme de quelles sont les réactions spécifiques, il est trop difficile de le dire seulement 12 heures après la diffusion de l'épisode, et sans voir où celui-ci joue sa place dans le grand schéma de la série. C'est tout ce que nous pouvons dire.

Une des choses que j'ai trouvé intéressante - et c'est juste moi jouant le psychologue de fauteuil - est qu'il y a beaucoup de texte et de sous-textes dans cet épisode sur combien la douleur de Smokey et les morts qui l'y ont menés étaient causé par le refus de la mère d'expliquer certaines choses et de lui donner de véritables réponses. Et je me demande si c'était intentionnel au niveau conscient ou subconscient - que peut-être après six ans passés à faire ça et en voyant à quel point les gens se mettaient en colère lorsque vous ne leur dîtes pas ce qu'ils veulent savoir, vous avez reconnu l'inconvénient de cette approche.

CC : Nous voulons que la série parle d'elle-même. Nous ne voulons pas donner notre interprétation de ce que sont les thématiques de l'épisode. Mais beaucoup de choses que vous avez dîtes sont intéressantes. Mais nous dirons ceci : C'est ce à quoi un épisode de Lost répondant à des questions ressemble. Cette chose est un grand [download ??] mythologique. Notre croyance est que la véritable résolution de la série, et celle qui compte, est ce qui arrive à ces personnages. Nous avons voulu montrer aux fans l'histoire originel de Jacob et MIB et ne pas le montrer au dernier épisode, et ce pour une très bonne raison. La série va se focaliser sur ces personnages. C'est ce que nous croyons qui est le plus important, et c'est ce que nous pensons que les fans veulent voir. Tout cela suit le chemin que nous avons voulu. Nous l'avions planifié de sorte que nous pouvions faire un épisode de retour mythologique à ce moment, pour nous permettre d'avoir à la fin de la série plus de centric. C'est de cette façon que nous avons choisi de raconter notre histoire.

Vous avez beaucoup parlé au cours des années sur le fait que la série était plus conduite par les personnages que par la part de mystère. Il y a eu quelques fans qui se sont fortement opposés à cela, disant qu'ils regardaient la série pour les mystères. J'ai beaucoup traité de ce sujet en couvrant la série "The Sopranos", où David Chase était en train de faire une série, et où une partie de ces fans voulaient qu'il la crée d'une manière complètement différente. Comment gérez-vous la perte de controle des espérence des fans?

DL : Etant fans d'autres séries nous-même, nous avons toujours la perspective que une des choses pour laquelle tu signes quand tu créer une série comme celle-ci est que c'est un sport de spéctateur. Ca a l'air d'un désaccord, car on se sépare tous dans des groupes respectifs, et parlons de ce que nous pensons que la série signifie, et il y a donc un sens de la propriété. Tu t'investis tout ce temps dans la série et tu l'invites dans ton propre salon. Mais au bout du compte, c'est la série de David Chase. C'est facile pour les gens de dire ce qu'ils ne veulent pas que la série soit, et c'est très difficile pour eux de dire ce qu'ils veulent que la série soit. Carlton et moi, ainsi que les auteurs et tous les autres qui sont impliqués dans la création, c'est notre boulot de comprendre ce que la série est et ce qu'elle n'est pas. D'habitude, quand on a des critiques, on a des "Je regrette vraiment que vous ayez fait ceci" ou "J'aurais espéré que cela aurait été différent." Et tu leur renvoi la pareil en rétorquant "Bien, alors comment aurais-tu voulu que ce soit?" Et ils répondent "Je voulais voir la construction de la statue" ou "Je voulais savoir le prénom de MIB" ou bien "Je voulais savoir à propos du type que Sayid tue au terrain de golf" Ok, c'est cool, vous vouliez ces réponses et nous avons décidés de ne pas vous les donner. Ce n'est pas parce que nous somme cutesie [??], mais parce que ça ne colle pas avec la vision que nous avons de la série. Vrai ou faux, nous allons devoir traiter le reste de notre vie durant avec des questions sur comment Lost s'est terminé. Nous sommes à l'aise avec cette idée, et à la fin de la journée, nous devons rappeler aux gens que c'est nous qui avons choisi la fin de la série. Nous n'avons pas continué pour quelques saisons de plus et avons en quelques sortes oublié cette idée. Et nous savions que si on décidait de terminé la série, nous devrions prendre nos responsabilités. Et c'est bien tant que nous sommes content de la fin de la série. Nous ne sommes ni désagréable, ni insolent; Nous avons juste fait de notre mieux.

Même les personnes qui avaient reçu l'épisode positivement la nuit dernière ont objecté, ou tout du moins mis en doute son placement aussi tard dans la saison, juste après le grand épisode où tellement de personnages sont morts, et juste avant le finale. Et de temps en temps les autres et moi-même, nous nous demandons si Desmond aurait du apparaître plus en évidence dans les sideways, et plus tôt, ou s'il était nécessaire de passer autant de temps dans le Temple comme il a été fait, etc. En jetant maintenant un regard en arrière sur la saison, pensez-vous que vous avez bien situé les choses et certains points de repères? Devaient-ils apparaître à ces moments précis de cette saison?

CC : Nous avons raconté l'histoire de la manière dont nous l'avons voulu. Comme David Chase, nous avons essayé de créer la série pour divertir les gens. C'était notre premier objectif. Nous avons en quelques sortes planifié cet épisode pour qu'il vienne à ce moment précis car nous avons en fait voulu créer une pause après la mort de ces personnages principaux. Il a semblé que c'était le moment idéal pour prendre une pause par rapport à l'histoire principale. Et puisque c'était le gros épisode mythologique final que nous allions faire, nous avons senti que c'était un bon emplacement pour lui, et maintenant nous nous dirigons vers le finale. Nous ne faisons aucune excuse. Nous l'avons plannifié ainsi. Encore une fois c'est drôle, parce qu'il y a beaucoup de gens qui sont très content de la série, mais d'autres qui ne sont pas content et qui vont le crier haut et fort, et en faire en quelques sortes leur territoire. [?? pas sûr de la trad ici]. Nous faisons la série du mieux que nous puissions la faire, et nous sommes excités à l'idée de la fin de la série et comment elle s'est emboitée jusque là.

Entrons dans le vif du sujet, à savoir l'épisode de la nuit dernière. La semaine dernière, lorsque vous avez parlé à Jeff Jensen, vous avez dit que toutes les morts sont arrivées pour que vous puissez établir la réalité de Smokey comme étant un mauvais type, et pour mettre au clair qu'il n'est pas du côté de nos personnages. Et dans cet épisode, Jack apparaît clairement comme étant le nouvel homme de foi. Pourtant, dans "Across the sea", c'est MIB, qui est l'homme de science, qui finit comme étant le personnage le plus sympathique, victime de son éducation. Cela est-il donc supposé être tout noir et blanc comme les pièces du jeu, ou est-ce plus complexe dans la guerre entre les deux camps?

DL : Nous avons longuement parlé sur la dynamique intéressante de la série où personne n'est 100% bon ni mauvais. Tout le monde a la capacité d'être les deux. Chaque fois que vous en venez avec une explication de noir et blanc, ça tourne finalement au gris. Ben Linus a commencé comme bandit pour devenir par la suite plus compatissant. Sawyer et Jin, qui étaient à la base présentés comme les moins sympathiques, le sont devenus de plus en plus. Nous voulions expliquer pourquoi MIB s'était comporté de la sorte, et montrer que, comme beaucoup d'autres personnages, il est lui aussi victime d'une très mauvaise éducation. Le réduire à une simple force surnaturelle, par opposition à une personne, n'était pas notre intention. "Across the sea" était une tentative pour dire, "Voilà pourquoi Jacob ressent ce qu'il ressent à propos des gens, pourquoi MIB aussi ressent ce qu'il ressent à propos des gens.", ainsi que de montrer un peu de leur enfance. C'est aussi simple que ça et aussi complexe que ce que sont les thèmes de la série.

Ok, vous avez maintenant dit plusieurs fois ici que vous n'allez pas révéler le nom de MIB. Y a t-il une signification particulière à cela, ou vous avez juste décidé que vous préfériez le mystère que cela donne au personnage, de ne pas avoir un nom?

CC : Je pense que pour nous, expliquer pourquoi on ne lui donne pas de nom va trop loin dans le territoire des choses à expliqués que nous ne sentons justement pas le besoin d'expliquer.

Certains de mes lecteurs ont pointés du doigt le fait que quand Jacob à envoyé MIB dans la caverne, et qu'il s'est transformé en monstre de fumée noire, la lumière de la cave a disparu. Et ils se demandaient si cela signifiait que Smokey est devenu maintenant la lumière que Jacob est supposé protégé et c'est pourquoi il ne peut pas quitter l'île.

CC : Vous aurez plus d'information qui aideront à comprendre ceci dans les épisodes qui suivront.

Quand la Mère abat les gens dans le village humain, l'iconographie ressemble beaucoup à celle des bunkers Dharma après la purge. Est-ce votre manière de suggérer pourquoi c'était Jacob qui avait pu autorisé les Autres à abattre les gens de Dharma? - que c'est une punition pour quiconque étant trop proche de percer les secrets de l'île?

DL : En terme de ce que Jacob a autorisé, ce qu'il n'a pas autorisé, ce que les Autres ont fait de leur propre volonté, avec Ben disant essentiellement "C'est un ordre de Jacob", est entièrement laissé à la propre interprétation de chacun. Notre intention, était qu'il y ai un cercle vicieux se répétant, qui semblait arrivé sur l'île, où les gens viennent sur l'île, essaient de comprendre son fonctionnement, et plus près ils s'en approchaient, plus cela les conduisaient à leur perte inévitable.

CC : Comme Icare

DL :  Plus vous devenez curieux sur le pourquoi des propriétés de l'île, et plus inévitablement le protecteur de l'île sent le besoin de s'engager dans une certaine forme de génocide massive. C'était plus notre tentative de dire que l'histoire se répète d'elle-même, c'est un schéma continu et ininterrompu. 

Vous avez dit plusieurs fois qu'une fois que les gens auraient trouvé qui étaient Adam et Eve, nous allions réaliser depuis quand vous aviez planifié toute cette mythologie. Et bien, je suis retourné en arrière, et j'ai regardé la scène de l'épisode "House of the rising sun", et Jack dit que les vêtements semblent avoir vers les 50 ans. Est-ce qu'il n'est juste pas très bon au calcul de décrépitude des tissus?

CC :  Jack n'est pas tellement un expert en matière de datation du carbone.

DL : Il n'est pas vraiment un anthropologue médico-légal. Nous devrions amener Bones.

CC : Ou Charlotte. C'est une anthropologiste.

DL : L'autre théorie que je voudrais amener est que Jacob et sa mère étaient juste des artisans experts. Ils ont si bien fait ces vêtements sur le métier à tissé, qu'en apparence cela à l'air d'avoir 50 ans en décomposition, alors qu'en fait c'est de plusieurs milliers d'années dont il s'agit.

CC : Ou peut-être que la fabrication est magique. C'est beaucoup de théorie, Alan.

 

Source : DarkUFO

Traduction : Tany@lost-spoiler

Publié dans Media

Commenter cet article